Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Moi et ma bouteille
  • : Cybèle, pas encore la trentaine mais plus si loin que ça, un penchant pour l'alcool et une furieuse envie d'être bien...
  • Contact
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 11:44

Elle se regarde dans le miroir et se dit qu’il faut qu’elle réagisse, ça fait 15 ans qu'elle se dit qu’il faut qu’elle réagisse et 15 ans qu’elle essaie par sursaut, par période, sans réussir à retrouver une image d’elle qu’elle pourrait supporter. Elle se scrute détail par détail, tout ce qu’elle se supporte pas, qu’elle ne supporte plus chez elle.

Ces cheveux blancs qui se propagent insidieusement, en commençant par sa frange qu’elle trouve presque grisonnante. Ses parents ont blanchit tard, elle espérait bénéficier de ce cadeau de la nature. Lorsque sa mère est décédée l’année précédente à 65 ans, elle avait juste quelques filets argents dans ses beaux cheveux bruns. Elle, à 35 ans, elle ne peut plus les cacher et elle a l’impression de les porter comme un étendard “regardez-moi, je vieillis”. Cependant, elle refuse de se teindre les cheveux, refusant de plier devant le diktat de la jeunesse éternelle et refusant de rentrer dans l'engrenage des teintures, où il parait quasi impossible de refranchir la barrière blanche par la suite.

Puis son regard glisse sur son visage, trop rond, des petites ridules apparaissant au coin de ses yeux, une ride plus profonde partant d’un vieille cicatrice fend verticalement son front quand elle fronce les sourcils. Des petits vaisseaux rouges sont visibles sur ses pommettes, elle trouve ça laid, que ça fait vieille alcoolo. Depuis quelques mois une surpigmentation souligne le rebord supérieur de ses lèvres et ça ne lui plaît pas non plus.

Ensuite elle regarde son corps dans sa globalité, des vergetures blanchies par le temps zèbrent son corps, elles sont apparues à l’adolescence. Celles sur les seins, quand ils ont poussé d’un coup, en 6ème, elle avait tardé à en parler a sa mère, trop honte, trop pudique, puis elle a essayé toutes les crèmes possibles et imaginables, rien n’y avait fait, ses seins resteraient définitivement lacérés. Les autres vergetures, elle les a récoltées lorsqu'elle a pris 25kg en un an, en 4ème. Comme si les événements qui l’avait poussé a cette prise de poids rapide ne l’avaient pas suffisamment marqué psychiquement, il fallait que son corps en garde aussi les cicatrices à vie, lui rappelant que l’on peut s’auto-punir d'être une victime. Ce poids, elle l’a perdu l’année suivante, mais quelques année plus tard, elle avait remis le couvert : 20 kg en un an et ceux là, elle ne les avait jamais perdus.

Ces fichus kilos bien installés, cet amas de graisse un peu partout autour de son corps. Vraiment partout, elle se dit que c’est un moindre mal car ça reste à peu près proportionné : elle a un visage rond, de gros bras, de gros seins, de larges hanches, un ventre bedonnant, des cuisses celluliteuses, elle déteste vraiment l’image de son corps, trop lourd, trop encombrant, qu’elle ne sait pas mettre en valeur, qu’elle bataille à habiller correctement. La mode n’est pas faite pour les grosses.

Elle se maquille pour se donner bonne figure, mettre en valeur ses yeux bleus, qu’elle trouve quelconques mais quand on les a bleus, il faut les mettre en avant, détourner le regard de tous les autres défauts.

Une nouvelle journée se profile, elle déposera les enfants à la crèche, à l'école puis se rendra au travail. Un travail intéressant qu’elle aime avec des collègues qu’elle apprécie. Tout n’est pas à jeter chez elle, elle se dit qu’elle a le cerveau qui ne fonctionne pas trop mal, elle est souvent distraire, tête en l’air, elle n’est pas aussi vive d’esprit qu’elle l’aimerait mais elle n’est pas sotte, ça au moins elle le sait. Bien que son père ait essayé de lui faire croire toute son enfance qu’elle était bonne à rien, sa situation actuelle lui prouve qu’il avait tord. Intérieurement, elle remercie sa mère pour la confiance en elle qu’elle lui a apporté, contrecarrant, au moins un peu, le poison des humiliations et phrases assassines paternelles.

Il y a des moment dans la vie où l’on dresse des bilans, à 35 ans, un bilan intermédiaire s’impose à elle.

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 11:32

Me revoilà donc ici... avec un besoin, une envie d'écrire. Je le fais sur fichier informatique mais je ne sais pas pourquoi j'aime aussi ce concept du journal, de pouvoir y revenir. Je viens de relire certains articles et ça m'a fait tout drôle...

Ici c'est la mise en lumière de ma part obscure.

Petit bilan 4 ans après :

- Je suis mère de 2 enfants que j'aime plus que tout au monde.  

- Je suis toujours en couple avec leur père même si j'ai des periodes de doutes

- Je suis toujours non fumeuse

- Je bois un peu, un peu trop souvent je pense, depuis que le 2ème ne tète plus la nuit, je bois souvent 1 verre ou 2 le soir, pas tous les soirs mais pas loin... C'est pas terriblement bien, ni terriblement mal.

- J'ai perdu ma mère en 2014

- Je vois un diétticien depuis 1 an et je commence enfin à perdre un peu du poids (mais il y a 1 an le but était surtout de ne pas trop en prendre suite au décès de ma mère)

- J'ai commencé une hypnotherapie pour m'aider dans ce sens

 

Pourquoi je reviens ici?

- Pour parler de ma peur de la rechute alcoolique

- Pour creuser les pistes de mes problèmes de poids

- Pour essayer d'y voir plus clair sur ce que je veux sentimentalement

 

Ce qui change? Je ne previens pas les anciens abonnés, ce blog, il est avant tout pour moi

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 09:40

Bonjour à tous...


Un message par an c'est une bonne moyenne non?


Alors, j'ai un grand bonheur à vous annoncer : Je suis enceinte!!

Comme c'est mon blog secret, je peux vous le dire à vous, ce sera sans conséquenses.

Parce que, comme c'est tout recent, environ 3/4 semaine de grossesse, je ne veux pas encore en parler autours de moi à part nos parents et ma soeur.

On ne sait jamais, on n'est pas à l'abris que l'haricot ne se fixe pas bien et s'il faut expliquer ça à tout le monde, c'est pas cool.


Mais ici je peux le dire, je peux crier ma joie! Je suis enceinte!

J'avais tellement peur de galérer, de ne pas tomber enceinte,...Apres avoir avorter il y a 15 ans je crois que je l'aurai tres mal vécu !

Mais là, je n'ai même pas eu de retour de cycle, apres 2 ans d'une pilule  qui stope les regles, elles ne sont jamais revenues, je suis tombée enceinte de suite! Trop bien!


C'est dans ces moments, qu'on est contente de ne pas avoir trop bu entre temps... Genre apprendre sa grossesse le lendemain d'un cuite, ça le fait pas! Là j'étais raisonnable, même si j'ai fêté dignement mes 30 ans quand même!


M'imaginer sans une goutte d'alcool pendant 9 mois + allaitement si je peux, ça ne pose pas de problème même si j'avoue avoir un petite pointe d'appréhension un moment de l'apéro... mais mon verre de sirop/eau gazeuse à la main, je me sens bien (ça pourrait faire un slogan )


Alors je vous le dis : JE SUIS HEUREUSE

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 13:59

... ça va bien

Ppm00 me demande (et je l'en remercie énormément) s'il y a une vie après l'alcool et je vous répondrais : oh oui!!
Une chouette vie même...
La bouteille n'est pas totalement exclue de ma vie mais elle n'a plus le rôle principal! Le rôle principal c'est moi qui ai et le rôle secondaire c'est mon homme.
Oui je picole encore sûrement pas mal comparer à la majorité des gens et encore...
je me rend compte avec le recul qu'il y a énormémentde gens qui boivent! C'est triste mais c'est bien vrai...
Alors en effet presque tous les soir on se bois un apéro et même que des fois je  me bois un verre de vin à table et même que très occasionnellement je me bois un petit bourbon le soir (la bouteille à 6 mois et elle est au 3/4, en ayant offert un petit verre de ci de là)
Je ne me suis pas prise une murge depuis ce renouveau (en dehors su jours de la fête du village mais là personne n'y a échappé et encore j'étais vaillante pour aller à la messe et tenir la buvette tous le lendemain : comité des fêtes oblige)
je me sens plutôt bien dans ma tête, des fois j'en envie de boire plus, toujours, l'envie reste là, prête à resurgir au moindre coup de blues mais je ne cède pas ces jours là... Mais le plus souvent, je n'ai pas envie de boire plus que ce que je bois alors je ne me prive pas non plus.
J'attends de mettre un bébé en route pour ne plus boire une goutte, chaque chose en sont temps... ce sera pour mes 30 ans.. En, attendant, on ne pas se priver de tout non plus!

Partager cet article

Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 21:44

Bon , je ne vais pas vous mener en bateau, je ne crois pas que je reviendrais sur ce blog (quoique , on ne sait jamais)
Un immense merci à ceux qui m'ont envoyé des petits commentaires celà m'a fait tres plaisir!
Je vais bien, tresè bien, nous avons trouvé une maison, à un bon prix, elle nous plait beaucoup et nous signons, le 6 avril normalement...
C'est donc, beaucoup de joie pour moi, nous allons enfin vivre ensemble, je vais enfin avoir un chez moi, ma maison, qui sera bien propre...
Je suis sure que pour l'alcool, les choses iront biens, que tout ce fera tres naturellement, je suis tres contente!
Je suis a fond dans les cartons, je ne m'ennuie pas!
Alors une fois en couple, je ne pense pas que je viendrais sur l'ordinateur pour parler de ces choses là!
Alors un grand merci à ceux qui sont  venus et ceux qui viendront, et je vous souhaite beaucoup de bonheur!

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 20:28

Je le dis je le cris haut et fort vivement que je me mette en menage et que je vive chez moi car là vivre avec ma mère c'est plus possible!

Ce soir j'ai appris qu'une de mes meilleure amie, celle qui pourrait etre moi, de part nos vies, nos evolutions, nos caractères est enceinte, vous ne pouvez même pas imaginez le choc que ça m'a fait! on fêtait le jour de l'an ensemble, au ski, une super delire avec d'autres amis et  ma frangine, mon beauf et ma nièce., bref...
Je suis euphorique, en grande joie, et en même temps super choquée! ça me ramène à mes desirs et mes craintes, mes capacités et mes incapacités... et wwwouaaa!!!! c'est pas rien quoi!!
C'est même enorme!! un truc de fou!! Je vous assure que vous n'imaginez pas ce que je peux ressentir à cet instant!

Et puis bon, ma mère elle est là ,à tirer la geule parce que juste avant on se prenait la tête car elle voudrait recupéré ma prime à la casse de ma voiture avant même qu'elle ne soit refoulée par le controle technique, des fois elle pense qu'a sa geule et ça me fait chier!  Je lui avais proposé quand ma voiture serait morte mais pas de suite!!!

Donc nous etions en train de nous prendre la tête quand j'ai eu la nouvelle... et moi je suis a fond et là je me dis putain, mais vivement que j'ai un chez moi!!! et que je fasse ce que je veux quand je le veux! Même être heureuse et le partager!!

Merde à la fin!

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 08:52

J’avais bien dormie, je ne m’étais pas levée de la nuit, je m’étais réveillée de bonne humeur…

J’étais en avance et pour une fois, je pouvais déjeuner ailleurs que dans ma voiture…

Tout allait bien…


Et puis ma mère est arrivée, toute contente, de me dire qu’elle avait perdu tant ! Qu’elle avait passée la barre des X kilos, elle fait donc 2 kg de moins que moi ! Et ben vous savez quoi j’ai eu une envi de la baffer ! Ce n’est pas très sympa, je vous l’accorde, mais c’est vraiment ce qui m’est venue à l’esprit !! Un peu de décence merde !


Je n’arrive pas à me dire que ma mère est moins forte que moi !! Ce n’est jamais arrivé et si elle ne c’était pas faite opérée de l’estomac en même temps qu’ils lui enlevaient la rate, ben elle ne serait pas moins forte que moi. Mais elle c’est faire opérée, et elle maigri… Ce qui est super pour elle ! Ne vous méprenez pas, je suis vraiment contente pour elle ! Je le suis jute une peu moins pour moi !! En même temps, je suis persuadée que tant que vis sous le même toi qu’elle je n’arrive pas à maigrir !! Quand elle m'a dit , peut etre que ça fera une déclic et que tu remaigriras toi aussi! Ben moi j'y crois pas,j'ai meme carrement l'impression que ça me bloque car meme en faisant super attention,en meprivant bien, je ne bouge plus!!


Du coup je suis de mauvaise humeur, ça se sent, quand tous les gens qui sont mous et/ou qui font n’importe quoi au volant me mettent quasiment hors de moi, et que dans ma tête voire à haute voix, je les insulte.

Ça se sent aussi, quand je propose à ma conne de collègue, la directrice, le président et 2 architectes un café car ils sont en réunion dans le bureau (comme s’il n’y avait pas des salles de réunion), et que cette conne me sort : "Je n’ai pas fait le café encore, Cybèle ! "

-- ah bon ? oh ben ça alors, je ne m’en serais jamais douté et je vous proposais du café car je savais qu’il n’y en avait pas !! Juste pour vous faire râler hihihi !!

Espèce de grosse conne !! Si je te propose du café c’est parce que j’en ai fait, y’a pas que toi qui a 2 mains dans le bureau !! Et puis avec un peu de chance, pour une fois le café ne sera pas imbuvable!!

La journée est bien partie tiens!!

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 20:33

Je me sens bien en ce moment... Même si en parallèle je recommence à me mettre facilement en colère!

Étrange comme si me mettre en colère ça sort mon énergie négative et après ça va bien...

Super bien...

Là je me suis mise en colère contre la presse du village d'à coté où je devais aller chercher mon colis car oui en ce moment, j'ai envie de m'habiller. ça fait 4 ans que j'habite ici et ça fait 3 ans que je refuse d'acheter des fringues parce que j'ai espoir de maigrir un peu et donc comme je suis une crochue des fringues ben je vais pas acheter quelque chose qui ne m'ira pas la saison d'après! (la blague!!) donc ça fait des année que traîne les mêmes fringues (voire plus, voire beaucoup plus...)

et puis la ça me pète j'achète des fringues, car j'arrête de me leurrer, l'année prochaine,je rentrerai encore dedans !!

Ah oui ma colère du jour : le magasin en question était fermé, sans raison, pas un mot sur la porte rien!!! Qu'est ce que ça m'agace ce genre de situation!! Si je m'étais lassé allé à faire ce que j'avais envie, j'aurais arraché toutes les affiche collée sur la vitrine et j'aurai pris le porte à coup de pied jusqu'à la défoncer (oui pardon, je suis un peu violente tout au fond de moi) Surtout quand j'ai appris que souvent ils fermaient sans raisons.

Bon finalement j'ai juste écrit un mot qui disait : " Il ne faut pas s'engager à receptionner les colis si on ne sait pas tenir ses horaires. Tout le monde n'habite pas nomdelaville pour se déplacer pour rien!!! de plus pas un mot d'explication sur la porte!" Le tout scotché avec un des Scotchs des dites affiches.

ça m'a fait du bien!!

Là je suis en train de me boire un peu de vin rouge, tranquillou... Bon ok, je dois en être à la demi bouteille, ce n'est pas qu'un peu mais je m'en fous que ce soit bien ou pas... ça me fait plaisir ..

 

Tiens en parlant de plaisir,  voici 2 chansons qui me font plaisirs!

(la première elle est particulière dédicacée pour moi!! je me marre toute seule!)

 


Découvrez Aldebert!

Découvrez Mathieu Boogaerts!

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:47

Je ne suis pas très présente sur mon blog ces derniers temps…

Pas que j’aille mal, pas que j’aille spécialement bien, juste que je ne suis pas trop bavarde et que je ne me pose pas trop de questions… Ou bien que les questions que je me pose n’on pas trop à voir avec l’alcool alors je n’en parle pas ici.

Je suis toujours en galère avec mon poids, et je n’arrive pas à me priver, je n’arrive pas à me refuser tout plaisir. Bref ça me saoule sévère. Ce week-end, je suis allé dans une galerie marchande du coté de Toulouse pour me trouver : 1 soutien gorge et 1 manteau.

Mes critères : Rien d’un prix excessif (je ne suis pas crésus). Pour le manteau, qu’il soit chaud et s’il contenait de la laine, qu’il y en ait au moins 50%. Pour le soutien gorge, je voulais juste qu’il soit dans ma taille et ne fasse pas grand-mère. Pour info, je fais du 48 en vêtements et du 100F en sous-vêtement.

Déjà dans le super marché rien ne correspond à mes critères ; ça m’agace un peu parce que là ce n’est même pas une question de prix c’est une question que les seuls vêtements corrects n'existent pas dans ma taille... Ce processus ce verifie dans 80% des magasins de la galerie marchande ; dans les 20% restant ce sont des manteaux que l’on ne trouve pas à moins de 150€ (mais ça va pas la tête !!)

Je ne prends même plus la peine de chercher dans le magasin : je rentre, je repère une vedeuse (toujours super bien gauler bien sur!!) :

« Bonjour madame, vous allez jusqu’en qu’elle taille dans le magasin ? »

« 44 »

« Ben voyons ! Merci au revoir »

Bien entendu en m’éloignant, on me regarde de haut en bas !

Au bout du 3ème magasin, je sens naitre en moi un méchant accès de colère… Au bout du 5ème, j’ai les poings qui se crispent, la mâchoire aussi et les larmes me montent aux yeux... Si je ne tape pas dans quelque chose ou si je ne hurle pas je vais imploser… Là c’est sûr… Et puis mon chéri est là, il voit que je commence sérieusement à bouillir, que je commence à regarder les gens méchament, il me prend la main, me fait de petites pressions du bout des doigts, il n’a pas besoin de parler je sais que ça veut dire qu’il est là, qu’il le voit. Puis il dit :

« Mais je ne comprend pas ! Il y a de plus en plus de français obèses et les magasins ne suivent pas l’évolution ? »

« Ben à croire que non »

« Et puis t’es pas grosse toi, t’es normale ronde » (àlàlà les yeux de l’amour c’est-y-pas-mignon).

Mais c’est comme ça le monde occidental, on ne nous propose que des modèles qui ne conviennent qu’a une minorité de français. On les fait rêver avec des objectifs innaccessible : corps de rêve, écran géant, îles paradisiaques, belles voiture, château… Ainsi la France devient un pays de frustrés et de gens aigris !! C’est beau le progrès !

J’ai quand même fini par acheté un soutif Chantelle qui coute les yeux de la tête, pourtant j’ai pris le moins cher et il y’ avait 15% de réduction !! Pour le manteau on verra l’hiver prochain je garde mon vieux manteau de 2001 et quand il fera vraiment froid, je ressortirai mon blouson rouge, troué, qui a 4 ans. Je m’en fous de toute façon !

Dans la voiture, sur le chemin du retour, j’étais partagée entre de la colère envers moi, de ne pas réussir à faire mieux le régime, je me disais que c’était de ma faute si je suis grosse, que je voudrais être comme tout le monde, rentrer dans le moule… et puis j’avais aussi envi de protester, de dire : "mais merde, j’ai le droit d’être différente, de ne pas me priver tout le temps" et je me disais que ce sont tous des cons et des salaud de mettre ceux qui ne leur ressemble pas à l’écart et rien que pour ça, ben j’ai pas envi d’être un mouton parmi les moutons, de suivre la masse et de baisser la tête docilement, j’ai envi d’emmerder les gens bien pensant qui nous dise qu’au-delà du 44 nous sommes hors normes et que nous méritons d’être punis, par la honte et pas l’argent…

Non les braves gens n'aiment pas que l'on suivent une autre route qu'eux.....

Tout ça a déclenché un combat interne, une rage intense que seuls quelques verres sirotés avec de gens sympas ont réussi à calmer.

(ben qu’en j’en fait un article... Vou sl'avez voulu, vous l'avez eu! ^^)

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 10:52

Me voilà de retour de mon séjour avignonais...
j'ai bien profiter de ma famille et de mes amis..
Je reviens pas trop crevée, c'est dejà ça!

Coté alcool, forcément c'est pas là bas en congés que je vais faire sevrage; c'est sur!!
Alors je vais me faire 2 jours de purges là : potage et yaourt, ça fait reduire le foie!

Bon j'ai été raisonnable coté alcool sauf le premier soir, ce qu'on était bourées!! toujours les mêmes depuis qu'on à 15 ans sauf que maitenant on se dit qu'on abuse et aussi on parle de desir d'enfant... On vieillit quoi.

Bref, moi j'ai tellement bu que je ne me rappelle pas le retour (nous étions a pied), je ne me rappelle pas cerains moment de la fin de soirée(mais d'autres oui, alors pourquoi?) , certaines discussions (dont certaines plutot importantes, j'ai fait un proposition pour le jour de l'an par exemple) et je ne me rappelle pas avoir fait l'amour avec mon copain en rentrant...

C'est ce dernier élément qui me fait particulièrement chier car c'est la première fois que ça m'arrive... pas d'avoir des trous noirs, j'en ai souvent depuis mon arrêt du tabac, mais j'ai jamais eu de trou noirs en faisant l'amour!

ça me destabilise un peu, surtout que mon copain m'a dit que j'avais beaucop gémit et fait du bruit ce qui n'est pas du tout mon genre! Déjà parce que je ne ressens jamais le besoin de crier, même quand le plaisir est très intense et enfin parce que je ne suis pas vaginale (ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas de plaisir, mais je n'atteins quasi jamais l'orgasme par ce moyen unique)

Donc, 2 choses possible : soit bourée et en black-out je devient simulatrice soit j'ai mes sens exarcebés...

S'il s'agissait de la 2ème solution ça voudrait dire que je dois avoir un blocage quelque part ou un verrou à faire sauter... car consiente, je ne suis pas comme ça...

Du coup ça m'a calmé pour le reste du séjour, j'ai bu mais sans exces pour garder toute ma tête!

Partager cet article

Repost0